Facebook | Twitter | Google + | Google Bookmarks | Buzz Up! | Delicious | Digg | Wikio | LinkedIn | Slashdot | Technorati | Reddit | StumbleUpon | Mister-Wong | Bebo | Viadeo

zététique (n.f. et adj.)

«Zététique» vient de l’adjectif grec zétètikós «qui aime chercher», «qui recherche», lequel est issu du verbe zétèin «chercher».

Selon Emile Littré (1872), la Zététique est la «méthode dont on se sert pour pénétrer la raison des choses» et selon Pierre Larousse (1876) : «Zététique : se dit des méthodes de recherches scientifiques : méthode zététique».

Enseignée dès l’Antiquité, la Zététique est en fait le refus de toute affirmation dogmatique et la belle définition de Pierre Larousse dans son Grand Dictionnaire Universel du XIXe siècle peut être rappelée par un court extrait :
«Le nom de zététiques, qui signifie chercheurs, indique une nuance assez originale du scepticisme : c’est le scepticisme provisoire, c’est presque l’idée de Descartes considérant le doute comme un moyen, non comme une fin, comme un procédé préliminaire, non comme un résultat définitif».

Qu’est-ce que la Zététique ? ...

‘‘Ce n’est pas l’incrédulité
qui est dangereuse
dans notre société, c’est la croyance.’’

George Bernard Shaw

Contrairement à ce qui est dit ou écrit parfois sur le réseau ou ailleurs, le terme «zététique» est répertorié depuis fort longtemps en français ; il fait partie intégrante de notre vocabulaire et n’est en rien une nouveauté du dernier quart du XXe siècle.

Le terme «zététique» était depuis toujours présent dans les gros dictionnaires classiques (comme le Dictionnaire des Arts et des Sciences de T. Corneille, fin XVIIe siècle) et même présent dans les petits dictionnaires usuels tout au long du XXe siècle comme le Petit Larousse (1924),... le petit Littré en 10/18, format poche (1964),... etc. Mais il était toutefois peu usité et quasi inconnu du grand public.

Ce vocable a été remis au goût du jour par le physicien Henri Broch via le succès de son ouvrage «Le paranormal. Ses documents, ses hommes et méthodes» (éd. Seuil, 1985) devenu un ouvrage de référence.

L'art du doute

La zététique est résumée par le professeur Henri Broch sous l'expression l'Art du Doute. La zététique considère en effet le doute comme un procédé, une pratique, un Art d'après la propre définition du mot "art" qui est "l'ensemble des moyens, des procédés, des règles intéressant une activité, une profession" (acception... presque malheureusement oubliée de nos jours!).

Bien que le flambeau prométhéen de la zététique soit repris souvent en tant qu'approche scientifique rigoureuse des phénomènes dits "paranormaux", la zététique ne se restreint évidemment pas au seul domaine de l'extraordinaire. Elle se veut également un pilier fondamental du développement de l'esprit critique car ses Règles d'Or, au service de tous les citoyens, sont la base même de tout traité d'auto-défense intellectuelle.

Et offrir les outils nécessaires à une réflexion sur le "paranormal" c'est, via ce support motivant, aider à la compréhension et la maîtrise de ces outils d'analyse critique et ouvrir une réflexion concrète sur des enjeux et choix scientifiques et technologiques qui marquent et marqueront notre futur.
"N'oublions pas que la raison est une frêle chandelle, un outil certes modeste mais notre bien le plus précieux pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous sussurrent sans cesse à l'oreille : Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux".

La zététique dans l’enseignement

Le premier enseignement de Zététique en tant que tel a été créé en 1993 à la Faculté des Sciences de Nice par le physicien Henri Broch, Docteur ès Sciences (cet enseignement a démarré en fait au tout début des années 1980 par l'introduction dans le premier cycle d'études universitaires d'un enseignement zététique intitulé Rappels sur quelques aspects de la méthodologie scientifique à partir des phénomènes "paranormaux"). Cet enseignement a déjà été suivi par plusieurs milliers d'étudiants.

L'objectif de l'enseignement de Zététique est d'aboutir - via le support motivant des parasciences et des phénomènes "paranormaux" - à une compréhension de ce qu'est la méthodologie scientifique, à une mise en forme de l'approche nécessaire pour qu'une hypothèse ou un résultat acquière le qualificatif "scientifique".

Et cela sous une forme accessible et facilement mémorisable.

L'enseignement de Zététique créé à l'origine à l'Université Nice Sophia Antipolis (UNS) a, depuis, essaimé et des cours de Zététique sont dispensés dans différents établissements. Exemples : CIES Grenoble ; IUFM, Académies de Grenoble, Montpellier et Marseille ; EPF de Sceaux ; INSA, Lyon ; Université Joseph Fourier, Grenoble ; Université Paris-Est, Marne-la-Vallée ; Université de Provence, Marseille ; Université Claude Bernard Lyon 1 ; Ecole Polytechnique Supérieure de Dakar, Sénégal ; Université de Belgrade, Faculté de Mathématiques, Serbie.

Vous pouvez trouver des informations sur les enseignements à l'UNS et un livret-résumé du cours introductif "Zététique 1 - Méthodologie scientifique", en libre téléchargement sur le serveur de l'Université Nice Sophia Antipolis.

La diffusion de la démarche zététique

Diverses structures ou associations se sont créées dans le but de promouvoir la zététique.
En particulier, un laboratoire universitaire, le laboratoire de Zététique, a été créé par le professeur Henri Broch en 1998 à l'Université Nice Sophia Antipolis.
Ce laboratoire, centre de recherches et d'information sur les phénomènes dits "paranormaux" ou "hors-normes", est absolument unique en France. C'est une structure ouverte avec une démarche originale de "popularisation de la science" centrée sur la diffusion de la méthodologie scientifique, la diffusion de la Zététique et de la culture scientifique via essentiellement (mais non uniquement) l'analyse de ce type particulier de phénomènes.
Cette structure a reçu dès l'origine le soutien de hautes personnalités scientifiques et, en particulier, des deux prix Nobel de Physique Georges Charpak et Pierre-Gilles de Gennes, tous deux Membres d'Honneur du laboratoire de Zététique de l'Université Nice Sophia Antipolis.

‘‘Douter de tout ou tout croire, ce sont deux solutions également commodes qui l'une et l'autre nous dispensent de réfléchir.’’

Henri Poincaré

Au-delà même des structures et associations, une maison d'édition créée en 2002 tente de mieux faire connaître la zététique.
Les éditions Book-e-Book essayent ainsi d'œuvrer pour que les livres zététiques puissent se trouver sur les rayons de CDI, bibliothèques municipales ou universitaires...

En 2008, poursuivant son aventure éditoriale, la petite maison d'édition Book-e-Book a créé, en hommage à de lointains prédécesseurs zététiciens, une nouvelle collection intitulée "Une chandelle dans les ténèbres" dont les deux premiers livrets - "L'Art du Doute ou comment s'affranchir du prêt-à-penser" et "Comment déjouer les pièges de l'information ou les règles d'or de la zététique" - ont défini la thématique sous-jacente. En effet, cette collection a pour ambition de mettre la Zététique à la portée de tous. Plus qu'une connaissance, c'est une démarche qu'elle prône, une démarche intellectuelle accessible à tous et pouvant s'appliquer sur le terrain, concrètement, dans notre vie quotidienne. Il s'agit uniquement de partage. Partage d'une méthode à la portée de tous : la méthode scientifique.
L'objectif étant de découvrir et d'apprendre.

Et dans l'optique de ce partage ouvert à tous, il est fondamental que ces associations, structures et ouvrages zététiques reçoivent le soutien de personnes désirant agir comme relais d'une information libre, non inféodée...

Et la diffusion des idées et de la démarche zététique dépend de tout citoyen et donc... dépend aussi de vous qui lisez cette page !

Liens utiles

© book-e-book février 2012